Concertation mutlidisciplinaire autour du patient psychiatrique

La concertation permet aux professionnels de favoriser la répartition efficace des différents objectifs à réaliser avec le patient.

La concertation est un moyen de réunir des personnes concernées (famille, proches, professionnels de la santé et dispensateurs d'aide, ...) par la santé d'une personne qui présente des troubles psychiatriques dans une situation complexe. 

Cette situation nécessite de créer des lieux de partage et d'échange. 

En pratique, ces concertations sont organisées par le SISD.

Le lieu de la concertation est libre (domicile du patient, institution, cabinet du médecin, …)

Pour en bénéficier, le patient doit remplir certaines conditions

  • présenter une problématique psychiatrique considérée comme sérieuse de par son intensité, la fréquence des symptômes et/ou la présence de comorbidité. 
  • avoir déjà été pris en charge par les soins de santé mentale pendant au moins 14 jours 
  • avoir peu ou pas d’aptitudes dans au moins 3 domaines (autonomie de base, autonomie en matière de logement, de travail, de communication, …).

Pour être valide, la concertation doit :

  • avoir l’accord du patient
  • réunir au moins trois types différents de dispensateurs de soin et d’aide, dont au moins un professionnel de la santé mentale et un professionnel des soins de 1ère ligne. Le médecin généraliste est toujours invité (mais sa présence n’est pas obligatoire)
  • planifier une seconde concertation dans les 12 mois qui suivent la première.

Les objectifs sont les suivants : 

  • la mise en place de soins sur mesure 
  • l’élaboration et le suivi d’un plan de soins et d’accompagnement individualisé
  • la répartition des tâches entre prestataires de soins et d’aide

En pratique

Lors de la 1ère concertation, une personne de référence est désignée par le patient ou son représentant légal (dispensateur de soins de santé, psychologue clinicien, travailleur social, orthopédagogue, …). Elle devient alors la personne ressource tant pour le patient que pour les professionnels. 

La demande de concertation peut être initiée par :

  • le patient lui-même, 
  • un membre de son entourage,
  • tout intervenant professionnel.

INAMI

La concertation est toujours gratuite pour le patient. 

Pour les adultes et les personnes âgées, maximum 3 concertations par an peuvent être financées, et pour les enfants et adolescents maximum 5 concertations par an. 

Le nombre de participants à la concertation est de minimum 3 professionnels, un maximum de 4 forfaits pour la participation peuvent être financés

  • 52,55 € / prestataire de soins présent (au domicile du patient) et 39,42 € (ailleurs)
  • Personne de référence 110,09 €
  • 2 forfaits max pour les autres dispensateurs d’aide et de soins 52,55 € (au domicile du patient) et 39,42 € (ailleurs)
  • Organisation de la 1ère concertation : 238,97 €
  • Organisation des concertations de suivi : 161,26 €

* forfaits à partir du 01/01/2022

Demande de concertation multidisciplinaire autour du patient psychiatrique : fiche d’appel

Vous trouverez ci-dessous un formulaire à compléter qui a pour but de recenser toutes les informations nécessaires à l’organisation d’une concertation en santé mentale.

Merci d’y être le plus complet possible afin de faciliter celle-ci. Si vous rencontrez des problème pour compléter le formulaire, merci de nous appeler.

Identité du patient
Origine de la demande
Personne de contact (si différent de l'origine de la demande)